Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de David Debruyne

Étrange vente de terrain de la Safer à la ville de Grande-Synthe pour l’aménagement d'un camp Humanitaire pour les migrants.

le terrain au 21 janvier au début de emménagement du camp

le terrain au 21 janvier au début de emménagement du camp

Ce mardi 1er mars c'est déroulé le conseil municipal de Grande-synthe, j'y ai assisté en tant que membre du groupe d’opposition « avec vous voir Grande-Synthe en grand » pour soutenir notre élu Fethi Riah et en tant que membre du parti politique les républicains. Retrouvez le compte rendu au lien suivant : http://david.debruyne.over-blog.com/2016/03/conseil-municipal-de-la-ville-de-grande-synthe-du-mardi-1er-mars.html

je voudrai revenir plus précisément sur la vente de terrain de la SAFER à la ville de Grande-Synthe. Comme Fethi Riah l'a fait remarquer lors du conseil pourquoi le maire a fait les aménagements du nouveau camp de migrants avant que le conseil municipal ce soit réuni et puisse délibérer sur ce sujet. Mais il y a aussi autre chose qui n'est pas clair, tout d’abord qui est la Safer ?
La Safer est une Société d’aménagement foncier et d’établissement rural (Safer) qui permet à tout porteur de projet viable - qu'il soit agricole, artisanal, de service, résidentiel ou environnemental - de s'installer en milieu rural. Les projets doivent être en cohérence avec les politiques locales et répondre à l'intérêt général.

Cette Safer en fin d'année a bloqué la vente des terrains de Monsieur Priester (ancien maraîcher et cultivateur de Grande-Synthe ) qui devait vendre à la ville de Grande-Synthe où cette dernière avait le projet d'une ferme urbaine avec la culture de légume bio, ce projet ne devait pas plaire à la Safer, elle a donc mis son droit de préemption avec un prix sous l'avis des domaines. Mais à la suite de cette vente annulé, la Safer vend une autre parcelle à la ville de Grande-Synthe. Le plus surprenant c'est à la vitesse que la négociation c'est faite. Le 10 janvier lors de ses vœux à la population il parlait d'être en pourparler avec la préfecture pour créer un camp humanitaire sur ce terrain sans en avoir fait l’acquisition et quelques jours après avoir trouver un accord, les travaux ont commencé mais demande l'accord du conseil municipal ce mardi 1er mars pour l'acquisition du terrain. pour l'affaire de Monsieur Priester, il était en négociation depuis 5 ans avec la ville mais la Safer est venue mettre son grain de sel en décembre et a bloqué la vente. Mais dans ce dossier, en quelques semaines elle a le terrain sans délibération du conseil municipal et commence l'aménagement du terrain pour les migrants, il régularise une fois que les travaux sont pratiquement terminés et juste avant l’emménagement des migrants en passant la délibération au conseil municipal.

Aurait il eu un arrangement entre le maire et la Safer suite à l'annulation la vente des terrains de Monsieur Priester ?

Où est l’intérêt général dans la création de ce camp qui n'est pas validé par le préfet représentant de l’état au niveau local, qui est jugé trop dangereux par son emplacement à proximité de la voie ferré de la gare de triage et de l'autoroute.

C'est quand même flou cette affaire et quand il y a un flou il y a un loup ….

le terrain au 2 mars

le terrain au 2 mars

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article