Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de David Debruyne

conseil municipal de la ville de Grande-Synthe du mardi 1er mars

Ce soir s’est tenu le conseil municipal de la ville de Grande-Synthe.

Le rapport d’activité 2014 de la Communauté Urbaine de Dunkerque a été soumis à délibération.

Ce rapport reprend les grands axes des politiques communautaires, avec des résultats concrets et chiffrés pour le territoire et ses populations, il doit présenter par groupes de compétences (économie, qualité de vie, environnement…) les données collectées, les faits marquants de l’année, des encadrés sur des actions phares, il doit livrer des informations pertinentes sur la situation comptable et budgétaire de l’établissement public de coopération intercommunale.

Madame Benala revient sur la motion de la régie de l’eau : elle demande au maire de consulter les maires de la Communauté Urbaine de Dunkerque pour le retour en régie public de l’eau.

Vient ensuite la convention de coordination police municipale de Grande-Synthe et services de sécurité de l’Etat.

Le maire rappelle que la municipalité s’est engagée à faire de la sécurité et de la tranquillité publique l’une des priorités de son mandat et à développer en conséquence une série d’actions en la matière. La convention prévoit d’intensifier les échanges d’informations et de renforcer la collaboration opérationnelle entre la police municipale et la police nationale. Concrètement monsieur Riah insiste sur la sécurité sur le camp des migrants. La sécurité sera renforcée avec le nouveau quartier de migrants avec de la vidéo surveillance. Celle-ci sera effective dans les bâtiments publics mais non sur la voie publique.

Le 17 mai 2005 la caisse des écoles avait été créée dans le cadre de la loi de programmation pour la cohésion sociale et du dispositif de réussite éducative. Aucune opération a été effectuée depuis fin 2010. De ce fait, la municipalité souhaite dissoudre cette caisse.

Ensuite vient l’acquisition terrains à la SAFER. Le camp des migrants, situé au Basroch sur le site du projet de l’Eco quartier ne permet plus d’accueillir ces personnes. En effet le terrain boueux et marécageux rend leur quotidien encore plus difficile. Par le biais de la SAFER, la municipalité acquiert les parcelles situées chemin de Serte à savoir 14 955 m2 et de 32 733m2. Les deux terrains sont vendus 71 532 €. A cela s’ajoutent les frais et charges de la SAFER (rémunération, frais de portage et de gestion temporaire) soit 21 720 €, et l’indemnité due à l’exploitant au titre d’une privatisation de jouissance et préjudice subi soit 12 606 €.

Ce qui fait un prix total d’acquisition de 105 858 €.

Sur l’acquisition des terrains monsieur Riah fait remarquer que le camp est déjà aménagé avec que le conseil municipal ne délibère sur la question. Il constate que la commune est connue pour accueillir les industries, les difficultés sociales et maintenant pour les migrants qui viendront de partout pour profiter du camp. La semaine dernière une rafle de 17 passeurs a été effectuée.

Monsieur Riah propose que la motion soit faite aux parlementaires et au gouvernement pour stopper la guerre en Syrie. Le maire refuse.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

SCHOONHEERE Gilbert 06/03/2016 18:42

Bonsoir,
A la veille de mes 70 ans ,je suis outré de voir cette situation non conforme de cet abus de pouvoir de la ville avec cette SAFER qui ne s oppose pas d une situation intolérable qui ne fera que accentuée par la suite ,alors que les petites retraites MSA sont gélées depuis plus de 4 ans
Consternant cette situation ,seul nos imôpts grimpent en flèche
Nos politiques sont décidément tombés sur la tête