Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de David Debruyne

Marché de gardiennage à Grande-Synthe : Damien Carême fait marche arrière

 La mairie de Grande-Synthe a décidé tout simplement de ne pas relancer le marché. La mairie de Grande-Synthe a décidé tout simplement de ne pas relancer le marché.

|  POLÉMIQUE |

Le maire de Grande-Synthe a fait marche arrière concernant l'attribution d'un marché public de gardiennage très contesté. Il a annoncé qu'il ne retiendrait pas la société BJB qui a employé pendant des années deux agents de la mairie impliqués dans la campagne pour les municipales et la section locale du PS. Damien Carême évoque un climat de suspicion qu'il espère ainsi lever.

 

« Dans un souci de transparence et pour éviter toute suspicion qui pèse sur ce dossier, il a été décidé de ne pas signer ce marché avec la société BJB. » Dans ce courrier de Damien Carême daté du 12 janvier et adressé à l'avocat de la société arrivée deuxième pour l'appel d'offres (elle avait contesté devant le tribunal administratif son éviction), le maire de Grande-Synthe annonce qu'il jette l'éponge.

Le 8 décembre, en conférence de presse, Damien Carême déclarait pourtant avec assurance : « Je suis parfaitement serein. Oui, BJB obt iendra le marché, car il n'y a pas d'irrégularité. » Et d'affirmer en décembre que la société BJB était parfaitement à jour de ses cotisations sociales pour prétendre au marché. Il ne devait pas avoir en sa possession les mêmes documents que l'avocat de la société en concurrence avec BJB. Une attestation de l'URSSAF fait état, au 17 janvier 2011, d'un impayé de 21 825 E de cotisations patronales et salariales, dont 2 338 E de majoration de retard pour la SARL BJB Sécurité. Or, une société qui n'est pas à jour de ses cotisations ne peut postuler à un marché public.

Que va-t-il se passer maintenant ? L'avocat du plaignant a mis en demeure Damien Carême d'attribuer le marché à son client placé en deuxième position lors de l'appel d'offres, menaçant le maire de l'assigner au tribunal s'il ne s'exécutait pas. Mais le directeur général des services de la mairie nous a indiqué, hier, que la mairie ne souhaitait pas relancer le marché et qu'ainsi, il ne sera attribué à personne. La municipalité avait lancé cet appel d'offres, sans aucun doute, pour répondre à un besoin réel. « BJB n'est plus dans la course, le marché a disparu. La mairie n'a plus besoin de gardiennage », s'étonne, amer, un postulant. •

 

PAR ALEXIS CONSTANT

dunkerque@lavoixdunord.fr PHOTO « LA VOIX »

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article