Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de David Debruyne

Les soldes flottants maintenus en 2011

Christine Lagarde, comme Frédéric Lefebvre, approuve la reconduction du fonctionnement des soldes flottantsPlébiscités par les Français, ils défendent le pouvoir d’achat des Français

Et stimulent l’activité commerciale

 

Stimuler l’activité commerciale, valoriser le commerce sous ses différentes formes tout en défendant le pouvoir d’achat des consommateurs est une préoccupation quotidienne du Gouvernement en cette période de sortie de crise.

Dans un contexte où les soldes représentent une nécessité budgétaire pour 56% des Français, le Gouvernement a mis en place courant 2009 les soldes flottants soutenus par 71% des consommateurs.

Raison pour laquelle Christine Lagarde, ministre de l’Economie et Frédéric Lefebvre, secrétaire d’Etat chargé du commerce ont, lundi 6 décembre, décidé de suivre pour 2011 les recommandations du CREDOC (1) et de l’IFM (2) qui sont :

  • de maintenir le mécanisme des soldes flottants introduit par la loi de modernisation de l’économie dans une optique de défense du pouvoir d’achat des consommateurs ;

  • de ne pas figer dans l’année les dates de ces soldes flottants, afin de ne pas ajouter de contraintes supplémentaires aux distributeurs et de leur laisser la faculté de trouver le meilleur équilibre entre périodes de solde et périodes de promotion ;

  • Enfin, de promouvoir une période d’animation commerciale au printemps, en raison du faible pic d’activité à ce moment de l’année.

Ces mesures sont là une réponse concrète et pragmatique du Gouvernement aux préoccupations des Français qu’ils soient consommateurs ou commerçants, réponse par ailleurs inscrite dans la loi de modernisation de l’économie.

1) Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (CREDOC)

2) Institut français de la mode (IFM)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article