Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de David Debruyne

Le conseil national de l’UMP : le parlement du parti

8348-edito_cope_conseil_national-440x480.jpgL'édito de Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, du vendredi 10 décembre 2010

 

Chers amis,

Samedi 11 décembre se tient à Paris notre Conseil national. C’est un moment très important pour la vie du mouvement. Venant de toutes les circonscriptions de France, les conseillers nationaux que vous avez élus se réunissent pour une journée de travail et de débat.

Conformément à nos statuts, ce sera bien sûr l’occasion d’élire les instances nationales du parti, notamment le nouveau bureau politique qui incarnera la diversité des sensibilités de notre famille politique.

Voilà qui est incontournable mais je souhaite que l’on aille au-delà des seuls aspects statutaires. Si nous voulons insuffler une nouvelle dynamique dans notre parti, il est impératif de réaffirmer le rôle décisif du Conseil national de l’UMP. A mes yeux, il doit devenir le véritable parlement du parti. Or qu’est-ce qu’un parlement ? C’est un lieu où se réunissent des représentants élus pour débattre et pour décider. On ne peut pas faire venir les conseillers nationaux de toute la France et leur demander de rester seulement assis sur une chaise à écouter toute la journée une succession de discours.

Avec Hervé Novelli et Marc-Philippe Daubresse, nous allons donc ouvrir les débats très librement, sur tous les sujets, afin que les conseillers nationaux puissent porter au cœur du mouvement votre voix, celle des militants qui sont les chevilles ouvrières du mouvement.

Avec Jean-Pierre Raffarin, nous proposons également d’organiser au sein du Conseil national des commissions permanentes thématiques, comme à l’Assemblée nationale ou au Sénat. Charge à ces commissions de travailler sur le fond et de porter des propositions pour enrichir notre réflexion tout au long des mois qui viennent.

Enfin, je saisirai l’occasion de ce Conseil national pour sensibiliser chacun des conseillers nationaux sur nos deux priorités pour préparer 2012 et faire gagner Nicolas Sarkozy : d’abord, la « levée en masse » afin de mobiliser le plus largement possible notre famille politique avant les prochaines échéances électorales ; ensuite, la construction d’un projet ambitieux pour répondre aux défis de la France lors du prochain quinquennat.

L’UMP se met en ordre de bataille : nous avons besoin de chacun d’entre vous !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article