Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de David Debruyne

Grande-Synthe ou la conception du grand nettoyage seulement au printemps !

005-copie-1En Avril, avec l’arrivée des beaux jours, j’ai repris  l’habitude de sillonner à pied les quartiers de ma ville. J’ai pu m’apercevoir que l’on s’occupe de leur nettoyage seulement lorsque des événements sont programmés.

 

Par exemple, la semaine précédant le 8 mai, les services techniques furent à l’œuvre pour ramasser les papiers, les tas d’ordures au pied des immeubles, les pelouses tondues, les routes nettoyées…

Pourquoi fallut-il  attendre ce moment là pour que la ville soit propre ?

Mais c’est élémentaire !!!

Le 8 mai il y avait le départ des 4 jours de Dunkerque du futur nouveau pôle sport du Basroch

Il fallait bien donner l’image d’une ville propre à la Télé !

Le 10 mai La visite du Maire de Zeliezovce capitale slovaque de la biodiversité en visite pour échanger sur la biodiversité.

Il fallait bien donner l’impression que Grande-Synthe méritait son titre de capitale française de la biodiversité autrement que par la diversité des déchets qui jonchent les trottoirs !

130  131

 

Un mois s’est écoulé et les beaux jours qui devraient arrivés nous ramènent dans le passé. La ville a retrouvé son vrai visage.

Les papiers jonchent espaces verts et trottoirs, les pieds d’immeuble sont redevenus des décharges. Certes l’incivilité existe mais habituons nos concitoyens à vivre dans une ville nette, ils prendront l’habitude de faire attention. Engageons un programme de ramassage de papiers avec les écoles comme on le fait à la mer. Est-ce-que cela coute cher ??? Non c’est une question de volonté politique

   

Au contraire de cela, on jette de la poudre aux yeux avec de nouveaux équipements, de nouveaux immeubles quand cameras et journalistes sont présents et on ne se préoccupe pas de la pérennité de ces logements et de leurs abords !

 

La réalité pour les Grand-Synthois, est qu’en plus de vivre dans une ville dans un état de propreté qui est limite ! Elle souffre d’un taux de chômage dépassant la moyenne nationale, dans la précarité avec un revenu moyen annuel de 9150,3 €uros. Si c’est la conception de nos édiles du meilleur des mondes à Grande-Synthe, nous n’y adhérons pas.

 

Mr le Maire ne serait il pas plus judicieux de s’occuper réellement des vrais problèmes des Grand-Synthois et de leur cadre de vie plutôt que de dépenser constamment l’argent public à tort et à travers et faire des effets d’annonce dans la Presse ?

 

Nous souhaitons une ville propre pour tous les habitants, pas seulement pour le centre ville et pas seulement au moment d’événements ponctuels.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article