Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de David Debruyne

François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine

Ce mercredi 23 mars, je me suis rendu à LA MADELEINE, avec mon ami Frédéric FRESIERS, pour assister à la réunion publique de François Fillon. Réunion pour débattre sur ces propositions pour son projet 2017, programme qu'il présentera en septembre.

François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine
François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine

Les sympathisants, en vue de la primaire de la droite et du centre pour 2017, sont d’ailleurs venus nombreux (plus de 200 personnes) pour découvrir les contours du « projet de redressement national » proposé par l’ancien premier ministre et échanger avec lui. Parmi les « amis » LR présents, Gérald Darmanin, Marc-Philippe Daubresse, Françoise Hostalier, Gustave Dassonville ou encore Sébastien Leprêtre, maire de La Madeleine

François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine
François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine
François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine
François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine
François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine
François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine

Sébastien Leprêtre, maire de La Madeleine, accueille François Fillon avec une citation de Philippe Seguin

"circulez il n’y a rien à voir, Le vainqueur a déjà été désigné. Proclamé. Fêté. Encensé. Adulé. Il est élu. Il n'y a pas à le choisir, il n'y a à le célébrer. Donc, ça n'est pas le peine de vous déranger... »

François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine
François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine

Suite aux événements qui se sont déroulés la veille à BRUXELLES, François Fillon a commencé à nous parler de l’Etat islamique , un état autoproclamé qui a déstabilisé et déstabilise de nombreux pays. Cet état nous a déclaré la guerre, une guerre idéologique, il veut nous imposer un choix de vie qui n'est pas le notre. « Nous devons résister tous ensemble, même avec la Russie, pas seulement avec les Américains.

Le gouvernement ne fait pas le nécessaire pour lutter contre l'EI Il ne faut pas seulement parler avec les états que les américains ont choisi. »

pour résister face à ce terrorisme voilà ce que François Fillon propose

réorganiser nos services secrets

- améliorer les outils de nos forces de l'ordre , il faut les moderniser

- fermer toutes les mosquées salafistes en France, il faut empêcher les prêcheurs de haine , il faut les expulser s’ils ne sont pas français

- Il ne faut pas modifier la constitution, il y a des lois qui existent pour la déchéance de nationalité il faut appliquer la loi

  • - Il faut que tous les états européens participent à la lutte contre l'EI comme Mme Merkel qui n'est pas engagée

François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine
François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine

après ce chapitre sur l’état islamique François Fillon développe pourquoi il est candidat.

il est candidat parce qu’il est inquiet de la situation du pays. Avec l’expérience acquise, il a réuni une équipe qui travaille depuis 3 ans sur un programme pour la France. Mais avant de développer ces propositions, il fait un constat de l’état actuel de la France.

depuis trois ans, tout a été fait contre : contre les classes moyennes surtaxées, contre les entrepreneurs stigmatisés, contre les jeunes promis au chômage ou aux emplois aidés, contre les agriculteurs abandonnés, contre les immigrés attirés vers une France promise par idéologie simpliste …

• le chômage de masse écrase des générations entières ; le nombre de demandeurs d’emploi s’est accru de 650 000 depuis l’arrivée au pouvoir de François Hollande ;

• la dette insoutenable qui entrave la souveraineté du pays et hypothèque l’avenir de nos enfants ; elle a augmenté de plus de 230 milliards d’euros depuis mai 2012

• les comptes sociaux sont en déficit, ruinant notre modèle social ;

• les retraites ne sont plus garanties ;

• l’économie est étouffée par les carcans réglementaires, fiscaux, sociaux et par le principe de précaution ;

• les entrepreneurs, les investisseurs, les actionnaires sont stigmatisés ; • les agriculteurs sont au bord de la faillite ;

• l’éducation est aux abois : enferrée dans le pédagogisme soixante-huitard, elle ne prépare plus les jeunes à l’accès à un métier et dévalorise les enseignants ;

• la société fragilisée n’est plus en mesure d’intégrer de nouveaux immigrés dans le creuset français ;

• on ne cesse de vous demander des sacrifices au nom d’une incantation réformiste de façade qui ne donne jamais aucun résultat dans votre vie quotidienne.

Avec son expérience il sait quoi faire

Il faut la liberté économique

Les français ( commerçants agriculteurs....) demandent à travailler, il faut arrêter d'imposer des normes, il faut des limites mais pas tout réglementer.

Libérons l’économie de ses fers et donnons de l’oxygène aux acteurs économiques, car ce n’est pas l’Etat qui fait l’économie ; c’est vous. En pariant sur la responsabilité individuelle, libérons la société tout entière :

• libérons l’éducation de la rhétorique égalitaire ;

• libérons le code du travail de l’amoncellement des normes ;

• libérons les jeunes de la longue peine du chômage ;

• libérons-nous de nos peurs et assumons une politique rationnelle de l’immigration dans le respect de nos valeurs

François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine

Il faut rénover de fond en comble notre logiciel hérité des Trente glorieuses et l’adapter au monde actuel

Nos cinq priorités pour renouer avec le destin de la France

  1. 1 Libérer l’économie et l’emploi de leurs carcans.

  2. 2 Refocaliser l’action de la sphère publique.

  3. 3 Investir dans notre avenir.

  4. 4 Rassembler les Français dans l’unité et la sécurité républicaines.

  5. 5 Nous affirmer comme leader européen.

  1. 1 Libérer l’économie et l’emploi de leurs carcans.

Il faut baisser drastiquement la dépense publique pour regagner des marges de manœuvre pour la compétitivité, l’emploi et l’innovation

  • Réduire les dépenses publiques de 110 milliards d’euros sur la durée du quinquennat.

  • Mettre en place une prestation sociale unique plus efficace et plus juste, modulée en fonction de chaque situation individuelle

  • Reporter l’âge légal de la retraite à 65 ans. prendre en compte l’évolution de l’espérance de vie dans l’ajustement progressif de l’âge légal de départ en retraite.

  • Harmoniser les régimes de retraite du public (régimes spéciaux) et du privé dans un souci d’équité.

  • Améliorer l’efficacité et l’équité de l’indemnisation chômage

  • Réformer notre système de santé pour en garantir la qualité et le financement

Appliquer une thérapie de choc pour la compétitivité

  • Inciter le secteur marchand à passer à 39 heures de temps de travail hebdomadaire par le biais d’accords d’entreprises définissant le temps de travail

  • Baisser de 50 milliards d’euros les charges pesant sur les entreprises et sur l’investissement, en donnant la priorité à la baisse des prélèvements pesant sur le coût du travail

  • Supprimer l’ISF qui fait fuir les capitaux et fragilise le capital des entreprises.

  • Accroître la flexibilité du marché du travail

  • La surprotection crée des rigidités et tue l’emploi. Les chefs d’entreprises hésitent aujourd’hui à embaucher de peur de ne pas pouvoir s’adapter en cas de retournement du marché.

  • Recentrer le code du travail sur les normes sociales fondamentales, qui ne représentent qu’environ 150 pages sur 3 400

  • Mettre en place un contrat de travail unique aux contraintes assouplies et dans lequel les droits des salariés augmentent au fur et à mesure de l’ancienneté

François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine

2 REFOCALISER L’ACTION DE LA SPHÈRE PUBLIQUE

Nous donner les moyens d’agir. Je crois profondément que c'est les citoyens qui font la France et non l’Etat. C’est pour cela qu'il fera appel à vous par référendum dès septembre 2017 pour mettre en œuvre quatre changements constitutionnels décisifs :

  • Inscrire dans la Constitution la règle d’or de l’équilibre des finances publiques y compris les finances sociales ;

  • Mettre en place une politique d’immigration par quotas votés annuellement par le Parlement ;

  • Engager la simplification de l’organisation du territoire autour de deux niveaux d’administration ;

  • Passer du principe de précaution au principe de responsabilité pour libérer les énergies créatrices et l’innovation dont la France a besoin et dont elle a le talent

Renforcer l’efficacité des collectivités territoriales, au service des citoyens

  • Mettre en œuvre la réduction du millefeuille territorial autour de 2 grands niveaux- commune et communautés de communes, départements et régions- en clarifiant le partage des compétences avec l’Etat.

  • Donner aux élus une réelle autonomie de gestion en recentrant les lois sur les objectifs à atteindre afin de mettre un terme à la pratique française de décentralisation qui veut que l’Etat transfère des compétences aux collectivités territoriales, mais qu’il continue à définir dans le moindre détail les modalités

  • Maîtriser les dépenses des collectivités territoriales en limitant leur possibilité d’augmenter les impôts locaux (taxe d’habitation et taxe foncière)

François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine

3) INVESTIR DANS NOTRE AVENIR

  • Une jeunesse ayant les moyens de réussir, pas une génération sacrifiée

  • Il faut recentrer l’éducation sur l’apprentissage des fondamentaux et l’accompagnement des jeunes vers le marché du travail

  • À force de réformes molles, d’objectifs de plus en plus angéliques, de nivellement de tout ce qui dépasse, l’éducation a perdu son cap. Il faut lui donner les moyens de doter les jeunes d’un solide socle de fondamentaux : lire, écrire, compter et de les préparer à la vie professionnelle.

Instituer une exonération de charges sociales pour l’embauche d’un jeune en alternance afin de favoriser l’engagement des entreprises. La moitié des apprentis sont dans les TPE, les entreprises les plus dynamiques, mais aussi les plus fragiles.

Pour cet effort en faveur de la formation en alternance, je propose de supprimer les contrats aidés à destination des jeunes et de réorienter intégralement les sommes ainsi dégagées vers l’alternance. Ces contrats “ d’avenir ” (de fait des contrats de vraix faux fonctionnaires), ou “ de génération ” coûtent 1,4 milliards d’euros au budget de l’Etat et n’assurent pas l’insertion professionnelle, tout en créant des effets d’aubaine concurrençant les dispositifs d’alternance.

L’action du Gouvernement de gauche depuis trois ans se caractérise par un grand bond en arrière : réforme imposée des rythmes scolaires, remise en cause de l’aide individualisée à l’école, des évaluations et des notes des élèves, des internats d’excellence, diminution de la place des savoirs fondamentaux au collège… tout cela en dépensant plus. Résultat : un jeune Français sur cinq quitte chaque année le système scolaire sans diplôme ni qualification (soit 140 000 jeunes par an), si bien que près de 2 millions de jeunes de 15 à 29 ans ne sont aujourd’hui ni scolarisés, ni en emploi, ni en formation. De quel droit condamnons-nous les jeunes à une vie sans travail ?

Faire de l’alternance et de l’apprentissage la voie privilégiée d’accès à l’emploi Pour les jeunes, il faut faire ce qui marche et ce qui marche pour l’emploi des jeunes, c’est l’alternance, du CAP à l’enseignement supérieur. 70 % des apprentis trouvent un emploi durable à la fin de leur formation. Ainsi, l’Allemagne compte 1,5 millions d’apprentis, soit trois fois plus que la France et un taux de chômage des jeunes d’à peine 8 %, contre 20 % en France.

François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine

4 )RASSEMBLER LES FRANÇAIS DANS L’UNITÉ ET LA SÉCURITÉ RÉPUBLICAINES

pour une France rassemblée autour de ses valeurs, pas recroquevillée sur ses peurs

Oser une politique d’immigration responsable en nous donnant les moyens d’intégrer ceux que nous accueillons

  • Inscrire dans la Constitution le principe selon lequel l’immigration dépend de la capacité d’accueil et d’intégration de la France.

  • Faire fixer chaque année par le Parlement des quotas références pour l’ensemble de l’immigration légale et utiliser dans ce cadre des statistiques d’origine

  • Engager avec nos partenaires européens l’adaptation du traité de Schengen en renforçant le contrôle des frontières extérieures (créer un corps de garde-frontières, mettre à niveau nos systèmes informatiques). Suspendre la participation des Etats qui n’assument pas leurs obligations.

Garantir la sécurité des Français, sur tout le territoire

Renforcer votre sécurité quotidienne dans vos quartiers et vos immeubles, dans les transports, dans votre vie de tous les jours. Cela passe par une amélioration de l’efficacité de la gestion et par une modernisation de la Police Nationale, de la Gendarmerie et des polices municipales

Renforcer la lutte contre le terrorisme en renforçant les moyens par une loi de programmation, la coopération entre les différents services français et étrangers et le traitement judiciaire du terrorisme

Donner la priorité à l’effectivité des peines en construisant 16000 places de prison dans les 5 ans à venir

François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine

5 NOUS AFFIRMER COMME LEADER EUROPÉEN

Une France rayonnante, pas une France suiveuse

  • Créer l’union politique des pays de l’Euro qui doit devenir une véritable monnaie de réserve et de règlement : Doter la zone euro d’un gouvernement économique composé des chefs d’Etat et de gouvernement qui se réuniront chaque mois sous le contrôle des parlements. Harmoniser la fiscalité : en cinq ans, parvenir aux mêmes taux de l’impôt sur les sociétés et en dix ans à une fiscalité comparable sur les entreprises et l’investissement.

  • Redéfinir la politique européenne de l’énergie. L’Europe doit bâtir une stratégie commune au sein de laquelle, la France, avec son atout nucléaire, doit jouer un rôle central pour relever le défi de l’indépendance énergétique et du changement climatique

  • Renforcer les coopérations militaires entre Etats membres et créer un fonds européen qui permette de financer les opérations extérieures que notre pays assume trop souvent seul. Il faut mener un dialogue avec l’Allemagne sur l’effort de guerre pour qu’elle s’engage militairement ou financièrement

François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine

lors des questions du public une question était sur la création d'un culte musulman de France,

La France est un pays de liberté on est libre de pratiquer la religion que l'on veut elle est en danger car nous n'avons pas su intégrer la religion musulmane (Gerald Darmanin a des idées sur le sujet)

L'état doit avoir un droit un regard sur le culte musulman il faut un débat sur ce sujet. L'entreprise ne doit pas avoir de lieu de prière ni du temps de prière

François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine
François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine

Gerald Darmanin intervient sur le sujet : le financement des églises est de 15% du budget municipal il faut financer les mosquées pour empêcher que l'Arabie saoudite finance des mosquées salafistes.

François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine
François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine
François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine
François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine
François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine

cette réunion me renforce dans mon soutien, plus que jamais il incarne un homme d’état.

ses propositions pour son programme sont de valeur gaulliste et seguiniste (pour rappelle Philippe Seguin était un grand gaulliste avec qui F Fillon a travaillé avant de se rapprocher de Nicolas Sarkozy ).
il est un candidat de valeur gaulliste (il va consulter le peuple par referendum )et de libéralisme sociale.

François Fillon présente les grandes ligne de son projet pour 2017 à La Madeleine
F Fillon et Ph Seguin en1998

F Fillon et Ph Seguin en1998

Osons dire la vérité,

Osons faire les réformes,

Osons libérer les énergies,

Osons faire de la France le leader de l’Europe !

participez au projet , donnez votre avis au lien ci dessous

adhérer au comité de soutien au lien ci dessous

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Cousin Bernard 28/03/2016 14:19

Bravo pour ce rapport qui nous conforte dans la voie de François Fiilon, bien résumée,
en attendant d'avoir le programme les prochains mois.
MERCI.
Bernard Cousin